Home » occasions » Discours de l’ambassadeur du cap vert lors de l’anniversaire d’indépendance du cap vert

Discours de l’ambassadeur du cap vert lors de l’anniversaire d’indépendance du cap vert

A l’occasion de la célébration de  l’indépendance du cap vert, c’est avec joie que nous primes par aux festivités organisées par le consulat du cap vert en côte d’ivoire,lequel adressa à ses hôtes les lignes qui suivent :

Excellence Monsieur  SIKI BLON BLAISE, Premier vice Président de l’assemblée national,  représentant du Président de l’assemblée national de Côte d’Ivoire.

Excellences Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement et leurs représentants

– Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, chefs de missions diplomatiques et consulaires accréditées en Côte d’Ivoire.

– Excellences Mesdames et Messieurs les représentants des organisations Internationales accrédités en Côte d’Ivoire

– Honorables Messieurs les Maires et leurs représentants 

– Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs Centraux

– Mesdames et Messieurs les Chefs Communautaires, Chefs coutumiers et Chefs religieux

Honorable Invités, en vos rangs, grades et qualités

– Chers Compatriotes

Je voudrais d’abord sacrifier à la tradition, en vous adressant mes sincères remerciements pour ce déplacement massif illustrant avec beaucoup de force votre attachement au Cabo verde, à l’occasion de la commémoration de son 43ième anniversaire d’indépendance et le 10ième  anniversaire célébré par son Consulat en Côte d’Ivoire.

Permettez-moi de vous exprimer ma profonde gratitude conformément à l’objet marquant qui nous réuni ce soir, en souhaitant à tous et à toutes la bienvenue à notre  Fête nationale.

Une fête que le Conseil Cabo verdien a voulu populaire, accessible et appartenant à tous, rassemblés autour de ce qui nous relie aujourd’hui , comme demain : Le Cabo Verde.                 

A mon sens, le 05 Juillet est plus qu’une fête !!!!

Excellences,

Honorable Invités

Chers compatriotes

C’est le jour, où tout les Cabo verdiens d’ici et d’ailleurs, exprimons ensemble l’amour de notre pays, pour nous rappeler la promesse de liberté et du progrès que se sont faits les vaillants héros de la libération il y a 43 ans, dont les libres citoyens Cabo Verdiens se sont promis de s’assister mutuellement de toutes leurs forces et envers quiconque qui tenterait de leur faire violence.

Nous célébrons aussi et surtout le Cabo Verde de 1975, fondée par une nouvelle constitution souveraine, qui en a fait un pays moderne, ouvert aux droits fondamentaux pour que notre société vive avec respect et dignité.

L’archipel, notre chers pays le Cabo verde, a bien changé, année après année et il est devenu un pays moderne à grand pas vers un développement socio culturel, économique et politique.

Ce jour en 1975, nous nous sommes donnés une constitution, qui incarne l’idée de l’unité dans la diversité, le travail et le progrès dans les normes politique, dans le respect de toutes religions, la culture, l’égalité, la justice sociale et la non-discrimination.

Le Cabo Verde est aujourd’hui, un Etat  démocratique et souverain avec une démocratie très  avancée dans la sous-région ouest- africaine.

La date du 05 juillet est pour nous tous un moment d’une importance symbolique à laquelle nous nous réunissons chaque année afin célébrer notre nation.

Honorable Invités

Chers compatriotes

Depuis son indépendance,  le Cabo verde a fait un beau parcours, malgré ses ressources limitées ; son impressionnante croissance économique et sociale des vingt dernières années lui a valu d’être retiré, en janvier 2008, de la liste des pays les moins avancés par un vote de l’assemblée générale des Nation Unis.  

Une analyse longitudinale et comparative de ses indicateurs sociaux, politiques et économiques fait clairement apparaître le Cabo verde comme un modèle de réussite parmi les pays africains et en général  les pays en voie de développement.

Cette trajectoire est d’autant plus remarquable qu’au moment de son indépendance en 1975, il ne comptait pas plus que 2 lycées. Il ne disposait que d’un budget très serré et d’infrastructures limitées, sans compter qu’il avait été frappé par plusieurs famines.

Honorable Invités

Chers Compatriotes

A l’occasion de ce 43ième  anniversaire, nous nous réjouissons d’être une fois de plus unis et en paix. Notre époque voit dans le monde beaucoup de pays se diviser et se déchirer. Par la Grâce de Dieu, notre pays est épargné de ces maux. Une fois de plus, nous pouvons célébrer dans l’unité et la fraternité la force des liens qui nous rassemblent et qui font de nous un grand peuple.

Rappelons-nous en ce jour que notre cohésion fait notre force et notre grandeur.

 

Nous sommes les premiers bénéficières d’un formidable patrimoine culturel et écologique qui est un joyau pour l’Humanité. Aujourd’hui, nous sommes porteurs d’une ambition – celle du tourisme et de la gouvernance électronique – qui nous amènera en ce siècle, à jouer un rôle prépondérant, sur la scène africaine et sur la plate forme mondiale.

 

Pour toutes ces raisons, nous devons, en ce 05 juillet, lancer un nouvel  appel au sursaut national et à la mobilisation des forces vives de la Nation, pour réaffirmer notre ambition collective.

Honorable Invités

La fête nationale de la République de Cabo verde est célébrée pour la dixième fois par le Consulat, et vient marquer les 10 ans d’existence du Consulat Honoraire de Cabo verde  en Côte  d’Ivoire.

Ces dix années constituent une courte période, comparée à la durée de l’évolution historique de notre cher pays, fruit d’un effort séculaire. Mais cette période relativement courte est riche de succès. Ces acquis nous incitent à la célébration de la première décennie du Consulat, à la réflexion, et aussi à la poursuite résolue d’un avenir prometteur dans les rapports de coopération entre le Cabo verde et la Côte d’Ivoire.

Durant les 10 ans de son activité, notre consulat a consenti ses efforts autour de trois axes majeurs pour consolider les rapports fraternels, diplomatiques et coopératifs entre nos ressortissants  et notre pays hôte, ainsi qu’entre nos deux pays.

Primo, faire connaitre le Cabo Verde à sa sœur patrie et redynamiser les rapports diplomatiques entre les deux pays.

Secundo, assurer la protection des biens et garantir la libre circulation de ses ressortissants dans la sous région comme dans le pays d’accueil.

Et enfin, dans le cadre de la coopération sud-sud, vendre le potentiel touristique et le savoir-faire Cabo verdien, surtout en matière de gouvernance électronique dont nous sommes mandataire dans la sous région.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que le Consulat  a attient ses premiers objectifs car désormais la relation entre le Cabo verde et la Côte d’Ivoire va parfaitement bien et nous en somme très fier.

Honorable Invités

Chers Compatriotes

Dans sa politique intérieure, après l’indépendance, et après quinze ans de régime d’obédience marxiste dirigé par un parti unique, le multipartisme a été institué de 1990 jusqu’à ce jour. Depuis son élection à la tête de notre pays en Août 2011, SEM le Président Jorge Carlos Fonseca dirige la nation Cabo verdienne  dans la stabilité avec son Premier Ministre SEM. Ulisses Correia e Silva  qui pour la première fois dans l’histoire de l’Etat de Cabo verde a jugé bon de mettre sur pied un gouvernement de 12 membres dont quatre indépendants et trois femmes. Le Cabo Verde a su s’imposer comme l’un des pays les plus dynamiques de la région.

C’est le seul pays complètement insulaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui constitue une composante très importante dans la sous région. Malgré sa taille modeste, il mène une diplomatie active, ambitieuse et affirme toujours sa vocation de passerelle entre l’Afrique, l’Europe et les Amériques.

Notre pays abrite l’Institut de recherche internationale sur l’intégration régionale et les transformations sociales de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO.

En décembre 2010, la République de Cabo verde a signé  avec les gouvernements de l’Espagne et du Portugal ainsi que les gouvernements régionaux des Açores, des Canaries et de Madère, la déclaration commune portant création de la Micronésie, espace politique et de coopération régionale renforcée.

Outre ses avantages, cette déclaration vise à intégrer l’union européenne selon l’accord entré en vigueur en décembre 2014 et à améliorer son accès à l’Afrique occidentale en entretenant de bonne relation avec les pays frères membres de la CEDEAO.

Ces aspects témoignent de la volonté de L’Etat Cabo Verdien de prendre en marche le train de l’ambition et d’affronter le 21ème siècle sous les meilleurs auspices, en mettant toutes les chances de son côté pour se doter d’infrastructures et de projets qui améliorent concrètement, au quotidien, la qualité de vie de ses chers citoyens.

Excellences

Honorable Invités

La République de Cabo Verde n’est pas forcément riche. Mais j’aime à dire que nous, les Cabo verdiens et Cabo verdiennes, nous avons dans nos cœurs la richesse que nous n’avons pas forcément ailleurs. Car si notre pays avance aussi vite, affronte avec vigueur et enthousiasme les défis de son temps, c’est aussi parce que nous pouvons compter sur l’engagement et la motivation de tous.

Chers Frères et sœurs

Ma conviction est acquise vis-à-vis de ma communauté avec en son sein une jeune et forte association SODADE qui s’est dotée récemment de son deuxième bureau exécutif depuis sa création, dont la devise principale : « C’est ensemble que nous sommes plus forts ». Toutes mes félicitations et mes encouragements au nouveau bureau exécutif pour ce bon départ qui promet un avenir radieux à notre association commune SODADE.

Mes remerciements vont également à l’ancienne équipe de SODADE pour ses belles et importantes initiatives.

Excellences,

Honorable Invités

Chers compatriotes

Au terme de mon intervention, je souhaiterais faire part de  mes sincères et chaleureux remerciements :

– Au premier responsable d’AZALAI HOTEL et à toute son équipe pour leur contribution à la réussite de cet événement.

– A toutes les personnes de bonnes volontés en vos rangs, grades et qualités ayant acceptées de nous accompagner dans cette réjouissance ….

Et surtout joyeuse fête, à mes très chers et aimables compatriotes.

Levons nos verres et portons un toast à la fraternité IvoiroCabo verdienne !!!!!

Que DIEU nous bénisse ;

Vive la Côte d’Ivoire !

Vive le Cabo Verde !

Je vous remercie 

Muito obrigado ………………………………………………………………………..

RODRIGUES EL CHEIKH

Consul Honoraire de Cabo Verde en Côte d’Ivoire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*