Home » Nouvelles du monde et internationale des femmes » Côte d'Ivoire » N’Golo Coulibaly en visite à la Cour des Comptes : ‘’Les Ivoiriens sont en train de se convaincre que la corruption, les concussions et les détournements ne peuvent pas être l’apanage d’un pays développé’’

N’Golo Coulibaly en visite à la Cour des Comptes : ‘’Les Ivoiriens sont en train de se convaincre que la corruption, les concussions et les détournements ne peuvent pas être l’apanage d’un pays développé’’

 

En visite à la Cour des Comptes ce vendredi 1er juin 2018, en vue ‘’d’actualiser’’ sa déclaration de patrimoine, le président de l’Autorité pour la Bonne Gouvernance, N’Golo Coulibaly s’est félicité de ce que de plus en plus de hauts responsables de l’Etat, des fonctionnaires et agents publics, et à certaines conditions des privés se disposent à déclarer leurs patrimoines.

‘’Les Ivoiriens sont en train de se convaincre que la corruption, les concussions et les détournements ne peuvent pas être l’apanage d’un pays développé’’, a déclaré le président de la Haute Autorité pour la bonne Gouvernance. Il a tenu à féliciter toutes ces personnalités et agents de l’Etat qui ont sacrifié à la déclaration de leur patrimoine.

N’Golo Coulibaly a lancé un appel aux agents publics, aux fonctionnaires et dans certaines conditions à des privés, à venir faire leur déclaration. ‘’Je suis content que de la résistance, les gens sont passés à une certaine lenteur et aujourd’hui, ils sont plutôt très disposés et très engagés pour faire leur déclaration’’, s’est réjoui le président de la Haute Autorité pour la bonne Gouvernance.

Henri Augustin Aka, le Directeur du Traitement de la Déclaration de patrimoine a révélé que sur un nombre de 5023 assujettis identifiés, 62.85% ont mis à jour leur déclaration au 31 mai 2018. Il a annoncé que tous les assujettis identifiés seront enregistrés au plus tard le 30 juin 2018. Henri Augustin Aka a expliqué que ce processus s’inscrit dans le contexte de la moralisation de la vie publique. Car a-t-il affirmé, l’un des éléments de cette moralisation commence par la déclaration de patrimoine de ceux qui servent l’Etat et la population’’.

Selon Abidjan.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*