Home » Nouvelles du monde et internationale des femmes » Côte d'Ivoire » Fête des mères avec le président de ‘’Notre Cocody’’: Kango Akou Patrick sur les ruines de Cocody Danga, l’espoir renaît

Fête des mères avec le président de ‘’Notre Cocody’’: Kango Akou Patrick sur les ruines de Cocody Danga, l’espoir renaît

 

Le monde francophone célèbre la fête des mères ce dimanche 27 mai 2018 dans la joie et le bonheur. Cette fête des mères est particulière pour les mamans de certaines communautés notamment celles de la cité Bel-air de Cocody Danga.

Assises sur les ruines de ce qui était leurs habitations il y a seulement trois semaines, leurs enfants près d’elles, ces braves mères de famille devisent à l’ombre d’un arbre curieusement épargné par les bulldozers qui continuent leurs œuvres de démolition. Il est exactement 16h 17 quand elles apprennent que quelqu’un vient les célébrer. Dans leur galère, Mme Yedess leur présidente croit rêver en voyant Kango Akou Patrick le président de la plateforme Notre Cocody.

Kango Patrick est à sa quatrième visite à Cocody Danga depuis la démolition, le 8 mai 2018, des habitations et le déguerpissement des résidents. Sa délégation prend place. « Demain dimanche est la fête des mères, je suis venu ce samedi par anticipation pour vous dire à vous nos mamans, que je ne vous ai pas oubliées. Je ne vais pas faire un long discours, mes amis et moi sommes venus vous apporter ces vivres pour votre fête de demain. Je suis venu vous dire que de ces ruines, l’espoir renaîtra», a indiqué Kango Akou Patrik le Coordonnateur principal de la plateforme Notre Cocody. « Oui qui aurait cru que de ces ruines, il y aurait de l’espoir ? Vous nous apportez de l’espoir ; soyez-en remerciés », a réagi Mme Yedess qui au nom de toutes les mamans de Cocody Danga a traduit sa gratitude à Kango Akou Patrick et sa délégation. Avant de prendre congé de ces mamans, Kango Patrock le Coordonnateur principal de la plateforme Notre Cocody a offert des cartons de riz, Sucre lait, huile, pâtes alimentaires et bien d’autres vivres.

Selon abidjan.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*